Les différentes étapes de réalisation d’une étude de marché

  1. marché
  2. marché

Étape préalable et indispensable à la rédaction du business plan, l’étude de marché joue un rôle précieux et vous permet d’estimer la viabilité économique de votre future entreprise ou avant le lancement d’un nouveau produit. Attentes des consommateurs, état de la concurrence, environnement… Vous ne devez rien négliger.

Définir votre marché ou votre « niche »

marchéCela semble aller de soi, mais il est fondamental de bien connaître les tendances et les évolutions du marché dans lequel vous avez l’ambition de vous lancer. Quelle est sa taille au niveau national et international en termes de chiffre d’affaires ? Connaît-il une phase d’expansion rapide ou de déclin ? Est-il potentiellement vulnérable face à des innovations futures ?

La première partie de votre étude de marché doit donc se concentrer sur le marché en lui-même, et aborder des questions telles que les éventuelles barrières à l’entrée (réglementations, diplôme ou agrément professionnel…),   les évolutions technologiques de ces dernières années et celles qui peuvent être anticipées dès maintenant. N’oubliez pas, dès cette étape, de vous fixer un objectif de parts de marché à l’horizon de deux à cinq ans, en trouvant le juste équilibre entre une annonce trop ambitieuse et trop modeste.

H2 : Analyser la demande de votre future clientèle

                 Pour que votre offre connaisse le succès escompté, il est essentiel de savoir à quel type de public elle s’adresse, et si ce public… existe ! N’hésitez pas à rentrer dans le détail en décrivant aussi précisément que possible votre « cible » commerciale : tranches d’âges, catégorie socioprofessionnelle, pouvoir d’achat, lieu de résidence, mode de vie… A partir de ces éléments, vous pourrez déduire une estimation de la démographie de votre clientèle : cet élément est fondamental pour que votre prévisionnel de chiffre d’affaires soit jugé crédible par un éventuel prêteur ou investisseur. Au-delà de la cible, il peut être aussi intéressant d’identifier un « cœur de cible », c’est-à-dire un public plus restreint qui jouera le rôle de pionnier et sera le premier à tester votre offre.

Comment déterminer le niveau d’intérêt potentiel du public pour votre produit ou votre service ? La bonne vieille étude menée sur le terrain, à l’aide de questionnaires, reste une méthode tout à fait valable. Mais vous pouvez également procéder à une étude en ligne auprès d’une plateforme spécialisée dans ce domaine.

Évaluer la concurrence et l’environnement de l’entreprise

L’étude de marché doit se montrer réaliste quant à la concurrence dont l’entreprise fera l’objet. Qu’il s’agisse de concurrents déjà bien installés sur votre marché ou de nouveaux arrivants potentiels, il est important de dédier un chapitre de votre étude à cet aspect. Attachez-vous à bien comprendre l’offre et l’esprit de chaque entreprise concurrente, en relevant leurs atouts mais aussi en soulignant ce qui distingue votre propre offre, c’est-à-dire votre avantage concurrentiel.

Vous devez enfin aborder l’environnement dans lequel évoluera votre entreprise. Le terme d’environnement » doit ici être pris au sens large et inclut par exemple la stabilité politique du pays dans lequel vous aurez vos principaux partenaires commerciaux, l’évolution des pratiques sociales, le cadre juridique de votre activité… L’exercice n’est pas évident : pour vous en sortir, il est recommandé de vous baser sur la méthode dite « PESTEL », qui aborde successivement les volets politique, économique, social, technologique, environnemental et enfin légal.

Étude de marché : faire soi-même ou se reposer sur un expert ?

Si vous espérez séduire un banquier ou un investisseur, l’étude de marché se doit d’être irréprochable tant sur le fond que sur la forme ! Selon la sensibilité de votre marché ou le niveau d’exigence des banques, vous pourrez tout d’abord décider de tout faire vous-même ainsi de réaliser de précieuses économies. Internet fourmille de modèles gratuits ou payants d’études de marché : vous trouverez ainsi facilement un canevas à partir duquel rédiger votre étude.

L’autre option consiste à faire appel à un expert ou à une entreprise spécialisée dans la prospection de marché. Ce choix est évidemment plus onéreux, mais vous garantit un résultat de qualité.

 

#Les_différentes_étapes_de_réalisation_dune_étude_de_marché suggéré par #Alain_Webcreator 🙂

Posted in:

Laisser un commentaire